Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Le conseil genevois des droits des terroristes frappe encore

Hier, le Conseil des NU sur les droits de l’homme a voté une résolution condamnant la diffamation de la religion, notamment de l’Islam, et des tentatives d’assimiler cette religion au terrorisme:

Aux termes d’une résolution sur la lutte contre la diffamation des religions, adoptée à l’issue d’un vote, le Conseil se déclare préoccupé par les images stéréotypées négatives des religions et par les manifestations d’intolérance et de discrimination en matière de religion ou de conviction, et profondément préoccupé par les tentatives visant à associer l’islam avec le terrorisme, la violence et les violations des droits de l’homme. Il engage instamment les États à prendre des mesures énergiques pour interdire la diffusion d’idées et de documents racistes et xénophobes visant toute religion ou ses fidèles, qui constituent une incitation à la haine, à l’hostilité ou à la violence raciale et religieuse.

Le vote était soutenu (obligatoirement) par les États arabes et musulmans, complétés par la Chine, la Russie et Cuba. Les États occidentaux se sont opposés à ce projet, mais dans de tels cas, ils sont en minorité systématique au sein de ce conseil qui défend décidément très bien les droits des terroristes.

La vérité est que l’Islam, la religion islamique, EST la religion du terrorisme. Ce n’est pas un stéréotype, mais au contraire le résultat d’un examen serein et approfondi, confirmé par de nombreux experts s’appuyant sur les textes qui font loi dans l’Islam.

Elle est la seule religion connue qui justifie et prône, en son coeur même, par le message parfaitement clair et l’exemple glorifié de ses principaux héros, dont le soi-disant envoyé de Dieu, l’action violente, le meurtre de masse, les assassinats politiques, les humiliations systématiques contre ceux qui n’adhèrent pas à ses dogmes. Et comme l’Islam est en position de faiblesse (depuis la fin du moyen-âge, où il reste enraciné), des Musulmans menteurs professionnels sont payés pour vendre l’image d’un Islam pacifique et victimisé jusque dans les organes onusiens consacrés à la défense des droits de l’homme, des droits que l’Islam, la religion islamique, foule aux pieds.

Comment espérer qu’un organisme aussi profondément perverti puisse favoriser les droits de l’homme?

Comments

  1. nabila
    March 31st, 2007 | 4:29 pm

    Il n’y a plus d’espoir pour cet organe devenu malade en ce qui concerne les droits de l’homme. La Charte des droits de l’homme dans son préhambule est déjà soumise à la loi islamique et donc à la charia. Que voulez-vous de plus? Ceci évidemment dans les pays islamiques! La Russie et la Chine sont sur le Conseil de sécurité…Ne sont pas un modèle de démocratie! Eux peuvent opprimer et emprisonner sinon plus… Alors que les démocraties ne peuvent rien faire qui contrevient aux Droits et Libertés (lesquels???) personne n’est contre la vertu! ONU organe à dissoudre, il était utile à l’après- guerre II, maintenant le monde à changer (comme la dit déjà quelqu’un!).

  2. nabila
    March 31st, 2007 | 4:34 pm

    J’aurais voulu quand même que l’aposthasie en islam soit reconnu en même que cette religion ne veut pas de blasphèmes, d’ailleurs c’est dans son intérieur que réside les appels à la haine! Y a t’il un pilote dans l’avion de l’ONU?