Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Reprise: plan d’action contre l’Islam en Occident

Développé il y a près de deux ans dans le cadre d’une réflexion visant l’«interdiction de l’Islam» et publié sur precaution.ch, ce plan d’action a bien vieilli, je trouve, et il répond mieux que jamais à l’évolution de l’Islam vers son seuil critique et au-delà.

Ce plan permettrait de créer une boîte à outils extrêmement efficiente pour argumenter contre l’Islam — concrètement pour refuser la construction de mosquées, pour s’opposer à la vente de corans et autres textes islamiques, pour rejeter la pratique publique du culte islamique, la fondation d’institutions islamiques, l’exploitation d’écoles coraniques… Alors, des maires, des associations, des comités divers pourraient disposer d’argumentaires solides pour freiner, voire stopper la progression de la religion islamique dans leur zone d’influence, sur le terrain.

D’autre part, ce plan permettrait de former des juristes très rapidement aux arcanes de cette argumentation spécifique et leur fournirait en même temps des éléments que les hommes de loi peuvent comprendre aisément et intégrer valablement dans leurs considérants. Ce faisant, il transporterait le débat sur le plan juridique, où les journalistes pourraient le reprendre au vol sans risque, puisqu’il aurait trouvé ainsi une expression «officielle», devant les tribunaux.

De sorte que les meilleurs arguments contre l’Islam, les plus fondés, les mieux charpentés, descendraient ainsi dans le domaine public, dans toutes les langues européennes, participant à l’information à grande échelle de la population. Ensuite, le politique suivra. Mais voici le plan:

1ère phase: Liste d’experts

Les noms et coordonnées de personnalités et d’institutions capables de fournir de solides références sur les lois islamiques sont réunis. Ce sont des gens comme Rudolph Peters, professeur de droit islamique à l’université d’Amsterdam, et des institutions telles que l’université-mosquée d’Al-Azahr. Il faut se limiter ici à de purs experts, à des autorités incontestées dans leur domaine.

Outre les simples coordonnées (nom, adresse, téléphone, fax, e-mail, site), cette liste doit préciser certaines caractéristiques utiles (école de jurisprudence, langues de contact, particularités). L’ensemble est intégré dans une base de données ou un tableur. Les renseignements en sont confirmés (et le cas échéant corrigés/complétés) par les personnes et institutions mentionnées – cela fait l’objet d’une première prise de contact informative.

La liste est publiée en ligne et les visiteurs peuvent y proposer des ajouts ou en contester le contenu.

2e phase: Listes de références

Les experts ainsi répertoriés sont priés de fournir des listes d’ouvrages de références sur les lois islamiques. Il en résulte une liste de titres, en grande majorité arabes. Chacun d’eux doit être accompagné d’une série de renseignements aussi précis que possible: titre original, titre translitéré, titre en langue occidentale, références d’édition, école de jurisprudence, disponibilité (y compris adresses complètes) et provenances des recommandations.

Si les propositions sont trop nombreuses, priorité est donnée aux ouvrages qu’une majorité d’experts recommandent. S’il y a contestation quant à la validité des ouvrages proposés (recommandations négatives), priorité est donnée aux ouvrages qui ont fait loi le plus largement. Si les ouvrages sont disponibles en plusieurs volumes, seuls ceux concernant les thèmes suivants sont considérés: djihad, dhimma, houdouds, esclavage.

Ces listes aussi font l’objet d’une base de données publiée en ligne et pouvant être commentée par les internautes.

3e phase: Collecte et traduction des références

Les ouvrages de référence sont commandés auprès de leur source usuelle. Si nécessaire (pièces de musée), des copies sont réalisées sur place et authentifiées de manière aussi objective que possible. Les ouvrages, centralisés dans une chancellerie, sont ensuite traduits en langues occidentales (par ex. français, anglais, allemand, italien, espagnol) après que les chapitres qui nous intéressent en aient été déterminés par des personnes de confiance en maîtrisant la langue (si possible deux experts indépendants) et numérisés. Si des traductions existent déjà, elles peuvent être utilisées.

Les ensembles composés respectivement des textes originaux, de leurs copies numérisées et de leurs traductions sont ensuite confiés à des organes d’authentification (par exemple des notaires bilingues) qui confirment la rectitude des versions traduites ou en signalent les lacunes, auquel cas des corrections sont effectuées jusqu’à obtenir entière satisfaction à cet égard.

Les traductions sont ajoutées à la base de données et publiées en ligne, accompagnées des copies numérisées correspondantes, au fur et à mesure de leur authentification.

4e phase: Concours d’idées

Des juristes occidentaux sont invités (lancement officiel, avec annonces dans les revues spécialisées) à examiner ce matériel (le tout est dès lors disponible en ligne) et à proposer, anonymement s’ils le souhaitent, des procédures juridiques permettant de concrétiser «un moratoire de toute propagation de la religion islamique (…), jusqu’à l’abrogation définitive et crédible, par une institution ad hoc, de toute force obligatoire conférée aux textes sacrés de l’Islam» (selon les termes du Manifeste du 31 juillet).

Les projets sont publiés en ligne. Un panel d’experts indépendants est constitué. Ses membres évaluent les projets selon les critères propres au domaine du droit. Les projets les plus solides sont primés. Le panel d’experts émet des recommandations d’optimisation. Une cérémonie de remise des prix et une conférence de presse sont mises sur pied.

5e phase: Publication, réalisation

Le comité (…) publie un ouvrage présentant la description du projet, de son déroulement, de ses principaux enseignements et des idées primées ou simplement approuvées par le panel d’experts du concours. Les membres du comité offrent leur soutien aux personnes et institutions souhaitant lancer les actions légales ainsi définies. 

Comments

  1. resistorial
    June 17th, 2008 | 8:02 pm

    J’espère que ces travaux aideront les magistrats lorsqu’ils doivent délibérer car les musulmans ne font ni plus ni moins que rechercher des failles dans nos systèmes juridiques pour y instiller la châria et créer des jurisprudences.
    Que les cas allemands et français de ces derniers mois ne se répètent plus , il est important de rendre coup pour coup, pas de concessions

  2. Beaugeard F.
    June 24th, 2008 | 6:36 am

    Il faut penaliser la volonte explicite (sa propagande) de vouloir imposer la Charia : Fin de l’Islam politique.

    AJM: Oui. Mais pour faire cela correctement, il faut prouver valablement que la charia mérite cette décision. Et si l’on prouve cela, il se peut fort bien qu’aucune interdiction explicite ne soit plus nécessaire…

  3. Beaugeard F.
    June 24th, 2008 | 8:43 pm

    Peut etre selon une loie plus generale (mais Charia citee) concernant les propagandistes anti-democratique (terrorisme politique  religieux et totalitaire, contre la societe civile, les droits de l’homme, les loies anti-discriminations, etc…) visant l’etablissement de la Theocratie, qu’elle qu’elle soit.
    Peut tres bien faire partie aussi, comme sa prolongation politique, de l’eventail de loies contre les sectes.
    Cela permettrait de refluer les imans agressifs et de fermer les sites internet islamistes.
    Ainsi que de mettre le point sur ce que represente l’islam applique reellement, et de solidifier l’attitude de l’Europe face au monde Musulman, tout en donnant matiere clairement a former l’esprit de la population en general.

  4. Charles Martel
    June 29th, 2008 | 10:16 pm

    Tout a fait. A diffuser absolument. Nous sommes des etats de droits raisonnables.  Coupons ainsi l’herbe sous le pied de l’Islam.  Et a AJM de la discrediter definitivement.
    Nous ne pouvons pas interdire une religion aussi nefaste soit-elle. Emasculons-la grace aux Lumieres.
    Sinon, que les musulmans se tournent vers de veritables spiritualites loin de ce Faux prophete.

  5. Clara
    June 30th, 2008 | 8:02 pm

    Contre toutes les tentatives politiques d’instaurer la theocratie !
    Une seule decision d’un juge en ce sens pourrait-elle faire office de jurisprudence ?

    Clara

    AJM: Oui et non. En théorie, oui. Mais si ce devait être le cas, la décision serait certainement attaquée en appel, etc. Mais l’effet visé par ces actions consiste surtout à informer le plus largement possible de la toxicité de la religion elle-même, ceci alors que les non-Musulmans sont encore une très large majorité. Les décisions de justice elle-même sont secondaires.

  6. Clara
    July 1st, 2008 | 8:12 pm

    Cela vaut peut etre le coup “mediatique” de le tenter ?
    Un peu d’agitprop en somme…
    La veuve (noire) belge voilee du meurtrier de Masoud en Afghanistan pourrait ainsi avoir des problemes avec son site internet faisant de la propagande pour l’instauration de la charia en Europe.

    Quelqu’un a des connextion avec un juge ?

  7. Leon, Marseille.
    July 2nd, 2008 | 1:44 am

    Un simple depute pourrait deposer un amendement a des loies existentes. Comme cela ne concernerait que l’Islam politique, il pourrait y avoir rapidement (mine de rien) un concensus.

    Cette idee merite une Operation SITA !

  8. Beaugeard F.
    July 11th, 2008 | 6:45 pm

    Sinon, AJM, ne pensez-vous pas que nous devrions, dans le cadre de la lutte contre l’Islam en Europe, soutenir le rattachement a la Serbie des serbes du Kosovo et de Bosnie, pour creer un pole fort anti-musulmans en Europe en cas de conflit declare (et dans le cadre de l’Union: vote) ?
    Quitte a creer des entites (petites), Bosnie et Kosovo plus musulmanes encore.
    Je pense que l’Eglise Catholique (conversion des chrypto-cathos du Kosovo, 40% cathos en albanie et les croates cathos de Bosnie)(+ possible rapprochement orthodoxes et latins)  et un Republicanisme Laic Fort (eclaire: droits de l’homme, etc..)Nationaliste Europeen ( identitaire sans la Turquie) peut amoindrir l’influence des ces entites.

    AJM: En cas de conflit déclaré, comme vous dites, peut-être. Mais il y a déjà un conflit déclaré entre l’Islam (des croyants) et le reste du monde; le problème est que les élites ne veulent pas le savoir. Et rien n’indique que cela changera dans le proche avenir.

  9. Serge, Rennes
    July 11th, 2008 | 7:35 pm

    Pas mal les Droits de l’homme bras arme d’une Europe puissante et fiere d’elle-meme.
    Une sorte de republique romaine moderne d’un empire democratique decentralise…
    Cela offrirait un pendant a cette religion de l’epee qu’est l’Islam, que malheureusement ni le christianisme ou le boudhisme, trop gentil n’offre (cf: conversions en Allemagne directement a l’islamisme).
    Quoique leur alternative a la violence moralement puisse (avec une certaine aide..) combattre efficacement l’Islam, jusque dans ses terres spirituelles.
    A noter que les vikings en rapport avec le Monde Musulman, n’ont pas choisi l’Islam… etant donne que de leur cote ils avaient une religion de l’epee aussi, un code de l’honneur religieux-guerriers (reglant la vie pratiquement glogalement) et des joies prevues paradisiaques proches.
    Seul le christianisme a la longue a pu les defaire de ce paganisme. Les mongols eux, ont adopte tres vite l’Islam pour legitimiser et controler leur empire nouvellement conquis, et l’etendre encore. Non en Russie (reste “viking” et chamanique non expensionniste ( expensionniste ne veut pas dire necessairement Universaliste), ou le christianisme est devenu la religion identitaire des faibles slaves contre l’occupation de ceux-ci.

  10. Epiphanie
    July 11th, 2008 | 9:08 pm

    Rapprochement, Union ?, de l’Eglise Latine et Orthodoxe. Bien, mais sans pour le moment les protestants et autres sectes modernes.
    Pour lesmusulmans chiites et  sunnites paspour demain: ils devraient supprimer certaines lignes du Coran…comme message directement Divin, ca la mettrait vraiment mal.

    Que reste-t-il des Ordres guerriers chretiens ?
    Existe-t-il des confreries d’entraide et d’influence “masoniques”,ou  laiques ? aussi, de defense de l’Occident ,chretien ou laic, contre l’Islam ?

  11. Hubert Moreno.
    July 12th, 2008 | 2:11 am

    Bonne idee, si evidente ! et faisable surtout,  Mr beauregard de legiferer contre la Charia, cela devrait dans un premier temps faire le menage chez les propagandistes mahometans de tous poils, et emasculer (comme dit plus haut) les autres.

    Pour ce qui concerne la re-union plutot, des eglises traditionelles chretiennes, je crois que Benoit XVI, un pape qui en a (pour continuer dans l’imagerie pre-citee), ce qui venant d’un homme de robe impose le respect. Sans blaguer.  
    Je pense qu’il s’y achemine deja en reintroduisant le rituel latin selon le bon vouloir des ouilles presents, pourquoi pas le grec ? Il serait favorable au mariage, comme aux premiers temps de l’ere chretienne, des pretres comme chez les orthodoxes. Reste le probleme de calendrier que les chretiens de rites grecs pourraient moderniser en adoptant le latin. Pour les icones cela peut relever de la sensibilite des croyants. Il a supprime dernierement les Limbes. Pour la nature de Dieu, je pense qu’une certaine formulation consensuelle laisserait le debat aux theologiens futurs sans separer les options actuelles possibles de manieres antagonistes.
    Apres, il restera a introduire tout ce beau monde dans le systeme hiearchique unifie, et pourquoi pas nommer eveques et cardinaux rapidement, en attendant pourquoi pas l’election d’un futur pape de rites …..

  12. semper
    July 12th, 2008 | 12:38 pm

    1) Pour Serge de Renne : Parler de Viking, c’est parler du mot même Russie. Le mot Russe fut celui que ceux qui habitaient ce qui n’était pas encore la Russie, donnaient aux marchands Viking
    qui descendaient paisiblement les fleuves de Russie, pour le commerce. Les Vikings semblaient organisés et paisibles pour ces autochtones sans cesses livrés à des moeurs chaotiques. Qui l’eut cru, n’est ce pas? C’est pourtant vrai.

    2) Je suis évidemment pour la volonté et la démarche judiciairement judicieuse, de notre hôte lucide quant aux politiques(*), qui sera trés probablement, d’ici quelques années un pôle de fédération et d’espoir contre ce le pack politico-social, embarqué de cette “”religion”".
    (*): mais c’est vrai comment ne pas constater l’effarante amabilité de nos élites envers le Monde Arabo Musulam. Et à l’instant ou je le dis, c’est notre 14 Juillet et le Chef Syrien est présent à notre fête nationale. (Et Chirac, lui vit chez Hariri à Paris, l’ami intime).
    Il faut donc s’attendre à ce que l’Europe politico-mediatique, pro baril de pétrôle chantage contre Eurabia (*), tentera de réduire tôt ou tard, à néant ou de neutraliser d’une manière ou d’une autre, les trés saines et pleines de bon sens démarches de notre hôte Suisse.

    Il faut donc encourager et soutenir Aalain Jean Mairet. Mais comment? Existe t-il une association Alain Jean Mairet ? Un Homme seul avec un tel projet, aura toutes les peines du Monde en Europe. La création d’une Association, n’est elle pas necessaire?  Le politique (et la Justice qui lui est parfois vassalisé) en Europe est trop puissant et corrompu.
    Comme je le disais Beaugeard F., l’Europe de Bruxelles est totalement antidémocratique :
    http://www.marianne2.fr/Etienne-Chouard-s-exprime-de-nouveau-apres-le-non-irlandais_a88467.html
    Rien à attendre de ce côté là. Il n’y aura pas de phénomène Identitaire Européen avec de telles institutions à leur tête.
    C’est une certitude. Ex : Le Tribunal Pénal International de la Haye.
    Il a été systématiquement arrosé et poussé au cul par la Commission Européenne, qui a “Rewardé” contre chantage d’entrée dans l’Union Européenne la Serbie de lacher ses responsables Serbes accusés des pires maux de la Terre. C’est une mascadare de Justice, unilatéralement appliquée.
    http://www.islamisation.fr/archive/2008/07/05/le-tpi-disculpe-le-plus-grand-nettoyeur-ethnique-d-ex-yougos.html#comments

    Non, ce n’est pas la voie. La voie, c’est ce que dit notre hôte, décidement, plein de bon sens : prévenir les peuples d’europe, lui afficher les mots de cette “”religion”" et ses ambitions à notre encontre. Un peuple ré informé, est une arme puissante contre le politiquement correct de gens qui gouverne sans nous consulter et nous font subir cette invasion que nous ne voulons pas. Je n’aime pas du tout certaines parties du film V pour Vendetta. Il est pro Islam et mensonger sur ce sujet : on y voir un homosexuel garder soigneusement une versoin du Coran … faut croire que les scénaristes, réalisateurs et acteurs ne connaissaient rien au texte ni à la Charia, contre les pédales. Mais c’est la seule issue. Une révolution des Lumières, issue du peuple contre la trahison d’Etats que nous vivons à ce niveau par cette immigration. Mais de toute manière déjà à ce stade, nous, le peuple payerons le prix, trés lourdement de cette islamisation. Nos intellectuels sont trés pris sur d’autres sujets (l’art du métier à tisser semble devenue la quadrature de leur cercle) ou sont irresponsables ou lâches pour certains. Nos journalistes, sont soumis au politique, et mentent carrément parfois.
    C’est la 4 ième dimension.
    Mais il reste le peuple qui s’est muré dans la peur et le silence.
    Il faut l’informer. De toute urgence.

    NB : pour Beaugeard F.

    Voici pour le “chiffrage” des Serbes du Kosovo (France24 : ses reportages sont plutôt pro-Islam ou trés conciliants avec l’Islam)

    http://www.france24.com/fr/20080216-kosovo-serbes-minorite-menace-independance
    http://www.france24.com/fr/20080214-independance-kosovo-dossier-albanais-serbes&navi=DOSSIERS

    Voici un autre site d’information, vous comparerez les chiffres.
    http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/kosovo.htm

    Vous constaterez ici comme en France, cet étonnant problème de chiffrage ethnique. C’est voulu.
    Mais en gros, il reste fort peu de Serbes au Kosovo (1/6 de la population d’avant guerre), l’équivalent de la polulation d’une
    ville moyenne Française.
    Mais en gros, il n’y a plus beaucoup de Serbes, voire plus qu’une seule ville contenant des Serbes au Kosovo : Mitrovica.

    NB : Alain Jean Mairet : echantillon gratuit du système judiciaire de Mitrivica, et ses .. difficultés.
    http://www.liberation.fr/transversales/grandsangles/312161.FR.php)

  13. Beaugeard F.
    July 14th, 2008 | 7:33 pm

    Merci pour ces informations.
    Les albanais de “Macedoine” ont essaye de nous faire le meme coup effectivement. Sans succes cette fois. Pour le moment…
    Les Serbes a l’epoque, se posaient comme defenseur de la Civilisation ! (interprete comme facho) mais tout de meme, ils m’avaient interpelle en parlant du systeme, de retardes, clannique mafieu des albanais… Un peu comme en Tchetchenie.
    D’ailleurs Kadirov fils apres son pelerinage a la Mecque (autorise pour les ressortissants de la Federation Russe maintenant), a instaure une police des moeurs pour en autre punir les jeunes filles utilisant leur telephone portable dans le rue. En tout cas, comme au Kosovo, l’epuration ethnique y a reussie a merveille…

  14. Renaud, Chatillon
    July 19th, 2008 | 6:21 pm

    Cette idee d’attaquer la Charia penalement est excellente !!!
    Existe-t-il des cercles de juristes en Suisse qui pourraient etudier ce projet pour sa mise en application ? C’est cette fois tres realiste.  Ce FIER projet de loi est seul capable de circonscrire le danger que pose les propagandistes en Europe de la theocratie molle sunite ou dure chiite islamique ?